Vous êtes ici

Les bienfaits du jogging

Les bienfaits du jogging

Excellent pour la santé, le jogging ne l’est réellement que pour autant qu’il soit pratiqué selon certaines règles.

A savoir une pratique très prudente et très progressive pour le débutant et, même pour le joggeur chevronné.

C’est avoir le souci constant de ne pas forcer, de toujours se sentir bien, bref de trottiner à son rythme personnel sans vouloir battre à tout prix quelque record de vitesse ou d’endurance et contrôler en permanence ses pulsations cardiaques en courant.

Un cœur entraîné prend du volume et bat plus lentement, ce qui le rend tout à la fois plus puissant et plus économique.

L’amélioration que le jogging apporte à l’organisme, se fait entièrement ou presque en fonction d’un meilleur transport et d’une meilleure utilisation de l’oxygène, source d’énergie.

Courir en retrouvant progressivement le sens du mouvement naturel et en prenant conscience que l’oxygène que le corps appelle en plus grande quantité, est indispensable non seulement à tout effort, mais à la vie tout simplement.

Une course lente et progressive permet à l’organisme une adaptation de la respiration à ses besoins réels. La capacité vitale est le volume d’air que nos poumons peuvent expirer au terme d’une inspiration complète. L’expiration est comme une éponge qui se vide, tandis que l’inspiration est comme un parapluie qui s’ouvre.

Se découvrir par le jogging procure une joie immense pas seulement à travers la compétition, mais à tous les niveaux.

L’effort est indispensable parce que l’organisme s’accoutume très vite à ce qu’on lui demande ; si on ne le sollicite pas suffisamment, il ne progresse pas.

Or la chose la plus importante, dans le sport aussi bien que dans la vie, ce n’est pas toujours de gagner mais de s’améliorer.

Se souciant de l’épanouissement et de l’équilibre de la personne humaine, répondant à un besoin social réel, l’entraînement à la course veut promouvoir un style de vie sportive en accord avec la vie moderne. La course est un sport de base se situant au premier plan dans l’éducation physique nécessaire à tous ; elle débouche sur toutes les activités naturelles et assure ainsi une formation équilibrée du corps et de l’esprit indispensable à toute vie d’homme et de femme.

Le sport doit rester un plaisir et même s’il est compétition, il doit s’adapter à la personnalité ; le dépassement progressif de soi amènera la pleine réussite ; les limites seront reculées certes, mais jamais dépassées. Que le sport soit un défoulement, une curiosité, une saine occupation, un défi, une occasion privilégiée d’une rencontre avec soi-même et avec les autres.

L’essentiel est que la compétition permette à chacun de s’équilibrer à travers une forme de bonheur qui s’offre à lui et de nouer au cours des courses, dans la confrontation avec les autres des relations d’amitié.

Courir à une cadence régulière, être capable de contrôler le relâchement et la respiration, atteindre une maîtrise de son allure de course, c’est vivre des moments intenses qui renforcent la volonté, la confiance en soi et la joie de vivre.